Sites partenaires
 

titre_rubrique

Assainissement

La Communauté de Communes assume la compétence assainissement

  • étude et réalisation de tous les ouvrages
  • gestion des installations d'assainissement collectif
  • fonctionnement du service public d'assainissement non collectif (SPANC) dans son contrôle des installations d'assainissement autonomes existantes ou à créer
Le Service Public de l'Assainissement (collectif et non collectif) a été uniformisé pour l'ensemble de la Communauté de Communes au 1er Juillet 2004. Celui-ci est délégué à Véolia Eau/CGE. Tous les habitants ont ainsi le même interlocuteur et paient le même tarif pour la collecte et le traitement des eaux usées : 1,4188 € T.T.C. / m3 pour tous les habitants raccordés au réseau d'assainissement collectif.

Service Public d'Assainissement Collectif

La collecte des eaux s'effectue à l'aide de trois types de réseaux d'assainissement :
  • Un réseau qui collecte uniquement les eaux usées
  • Un réseau (dit unitaire) qui collecte les eaux usées et les eaux pluviales
  • Un réseau qui collecte uniquement les eaux pluviales

Service Public d'Assainissement Non Collectif

Il concerne tous les habitants de la Communauté de Communes qui possèdent un dispositif d'assainissement autonome (voir notre page spéciale SPANC).

Eau et Assainissement : des chantiers d'avenir

  • Une station d'épuration "nouvelle génération"
  • Un bassin de retenue de pollution
L'eau est une denrée rare et précieuse qu'il nous faut préserver et traiter du mieux possible. Il en va de la qualité de vie pour tous et de la préservation de notre environnement. Cette année, la Communauté de Communes s'équipe de deux grandes installations très importantes pour l'avenir de notre collectivité : une station d'épuration « nouvelle génération » et un bassin de retenue de pollution.

La nouvelle station d'épuration

Jean-Pierre Bouquet, Président de la Communauté de Communes et Daniel Conraux, Vice-Président ont inauguré la nouvelle station d'épuration des eaux usées de la Communauté de Communes de Vitry-le-François le 19 avril 2010 en présence de Marc Collet, Adjoint au Directeur Général de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, du Sous-préfet, de nombreux élus, des techniciens de la Ville et de la Communauté de Communes et du personnel de Véolia et d'OTV, constructeurs et exploitant de l'ouvrage.
Cette construction est capitale pour tous les habitants de la Communauté de Communes (précisons que cette station traitera les eaux usées des communes de Vitry-le-François, Frignicourt, Blacy, la zone industrielle de Vitry-Marolles, Vitry-en-Perthois).
L'ancienne station d'épuration était un équipement vieux et vieillissant : la première tranche a été construite dans les années 50, puis deux tranches respectivement dans les années 70 et 80. Cet équipement ne répondait plus à la réglementation qui a évolué et qui impose désormais des normes de mise en conformité dans le traitement des rejets. La qualité de l'eau est un bien commun à tous. D'un point de vue sanitaire et écologique, il était primordial de retenir et traiter au maximum les eaux usées. Les premiers coups de pelle de ce chantier ont été donnés en 2007. La construction du bassin de retenue de pollution se poursuit et devrait s'achever au 1er semestre 2011.
Des visites de la station seront organisées pour le grand public d'ici cet été.

Carte d'identité

  • Maître d'ouvrage : Communauté de Communes de Vitry-le-François
  • Maître d'oeuvre : Cabinet Merlin
  • Coût total des travaux : 14 M d'€ HT financés à hauteur de
    • 8,2 M d'€ par l'Agence de l'Eau Seine-Normandie (avec les prêts sans intérêts),
    • 1 M d'€ par le FEDER (Fonds européens),
    • le reste par la Communauté de Communes de Vitry-le-François.
  • Constructeurs : la société OTV (54), groupement solidaire avec les entreprises Curien (88) et La Marnaise (51). La signature officielle du marché a eu lieu le 29 janvier 2007.
  • Nature des effluents traités : 50% d'effluents domestiques ; 50% d'effluents industriels.
  • Filière de traitement retenue : traitement biologique – boues activées à faible charge.
  • Traitement des eaux usées (dans le respect des normes) :
    • Prétraitement complet,
    • Traitement biologique du carbone, de l'azote et du phosphore,
    • Déphosphatation biologique complétée par injection de sels de fer.
  • Traitement des boues :
    • Déshydratation : filtres-presses
    • Objectif : obtenir des boues à 30% de sciccité.
  • Particularité : deux files de traitement en parallèle ; aération syncopée.

Documentation

Dossiers de presse STEP : Communauté de Communes - Agence de l'eau

Discours de Jean-Pierre Bouquet lors de l'inauguration de la STEP

Dossier spécial (STEP et bassin de retenue)

L'assainissement par Veolia

Site créé et géré par le service communication de Vitry-le-François - Mentions légales